La Vie Religieuse

 

17 décembre 1977.

 

 

La pauvreté évangélique

 

Ici, les sœurs vivent une pauvreté authentique avec les gens pauvres du peuple. Notre peuple est un peuple pauvre, non pas pour crier notre ressentiment et dire qu’il faut lutter et faire la révolution, rien de cela. Vivre la pauvreté avec la simplicité que le Christ et la Vierge l’ont vécue, avec Joseph et les apôtres et tous ceux qui l’ont vécue dans l’Église : le détachement. Enseigner ce détachement pour favoriser l’attachement aux véritables biens du ciel, attachement que les sœurs vivent déjà sur cette Terre. C’est une des missions de la vie religieuse, par le vœu de pauvreté : indiquer au monde que les richesses de la Terre possèdent leur valeur propre, mais qu’elles demeurent transitoires, que les véritables biens, elles les vivent déjà dans leur cœur. 17/12/77, p.66, III.